Inauguration de la station d’épuration de Saint-Yaguen

Inauguration de la station d’épuration de Saint-Yaguen
La nouvelle station d’épuration de Saint-Yaguen, mise en service en février 2019, a été inaugurée ce samedi 2 mars 2019. Avec son système de filtres plantés de roseaux, cette station sera sans conteste plus performante et plus écologique que l'ancienne.

La station d’épuration a été inaugurée ce samedi 2 mars 2019 par Boris Vallaud, député des Landes, Paul Carrère, Conseiller départemental et Administrateur de l'Agence de l'Eau, Dominique DEGOS, Conseillère départementale (représentant Xavier Fortinon, Président du Département), Jean-Louis PEDEUBOY, Président du SYDEC, et M. Vincent Lesperon, Maire de la Commune.

Contexte

L’ancienne station d’épuration de Saint-Yaguen de type lit bactérien d’une capacité de 500 équivalents habitants a été mise en service en 1985 avec un rejet des eaux traitées dans un milieu écologique dit fragile et sensible, le ruisseau "Le Larrec". Son génie-civil (béton fortement dégradé) et ses équipements arrivant en fin de vie et l’étude diagnostic de 2015 ayant également montré un apport très important d’eaux de nappe, un important programme de travaux d’assainissement collectif a été voté par les élus du Comité territorial Tarusate.

Ce vaste chantier comprend :

  • la construction d’une nouvelle station d’épuration sur un nouveau site (avec un rejet direct dans la Midouze),
  • la restructuration du réseau de collecte en amont,
  • et enfin la pose d’une canalisation longue de 1 070 mètres visant à transférer les eaux traitées directement vers la Midouze.

La démolition de l’ancienne station a marqué la fin du projet (février 2019).

Une station plus adaptée et mieux intégrée

La nouvelle station d’épuration permettra de traiter les effluents de 600 équivalents habitants par le système écologique de type « filtres plantés de roseaux ». L’effluent brut est répandu sur les filtres. La pollution est absorbée par les végétaux et par les microorganismes présents dans les filtres.

Cet ouvrage accepte les à-coups hydrauliques en cas de pluie.

Le système, construit par la société Sade, est parfaitement adapté à une commune de la taille de Saint-Yaguen avec une excellente intégration paysagère.

Coût de la station : 278 882 € hors taxes.

Rejet des eaux traitées

Une conduite du rejet des eaux traitées a été construite sur 1 070 mètres, le long de la route départementale 364 jusqu’à la Midouze.

Elle a été dimensionnée afin de permettre l’évacuation des eaux par temps de pluie et ainsi contribuer à la préservation du ruisseau Le Larrec.

Il s’agit de l’investissement le plus important du programme : il représente près 50 % de l'enveloppe globale des travaux.

Maîtrise d’œuvre et financements

La maîtrise d’œuvre des travaux a été réalisée par le bureau d’études AGI INFRA, basé à Biarritz.

Le montant total de l’opération est de 1 285 000 € hors-taxes. L’opération a été financée par le Département des Landes à hauteur de 22 %, par l’Agence de l’Eau Adour Garonne à hauteur de 52 %, et le montant restant a été couvert par le SYDEC (26 %).