EAU POTABLE // Un nouveau procédé Eau Air Eau pour désinfecter et nettoyer le réseau d’eau potable à Ondres

EAU POTABLE // Un nouveau procédé Eau Air Eau pour désinfecter et nettoyer le réseau d’eau potable à Ondres
Du 1er au 10 octobre 2019, le SYDEC réalise des travaux de nettoyage de la conduite qui alimente en eau le réseau de distribution des habitants du quartier de la plage à Ondres.

Une coloration de l’eau sans risque pour la santé

Le procédé Eau Air Eau, retenu par le SYDEC et conçu par la société SETHA, va permettre de remédier au problème de coloration de l’eau subi par certains usagers du quartier de la plage.

Malgré le maintien d’une eau de bonne qualité, les usagers peuvent parfois avoir la désagréable surprise de trouver à leur robinet une eau colorée, provenant de la présence de fines particules de fer naturel en suspension dans le réseau de distribution d’eau.

Un procédé de nettoyage des canalisations d’eau potable efficace et innovant

Le procédé Eau Air Eau, retenu par le SYDEC et conçu par la société SETHA, va permettre de remédier au problème de coloration rouge détecté sur le secteur d’Ondres.
Ce procédé innovant a pour fonction d’éliminer les particules en dépôts qui s’accumulent dans les zones où l’eau ne circule pas suffisamment vite, ainsi que le biofilm déposé sur les parois.

Pour cela, des bulles d’air sont envoyées de manière cyclique dans un tronçon isolé du réseau. Un écoulement d’eau continu est maintenu.

L’air injecté, calibré en fonction du diamètre et de la longueur des conduites à traiter, est introduit par paliers successifs à l’une des extrémités du tronçon et poussé par le courant d’eau de la conduite vers le dispositif d’évacuation (poteau d’incendie, prise d’incendie, etc.) situé à l’autre extrémité du tronçon. C’est au moyen d’un compresseur que l’air est introduit dans le circuit.

Une émulsion Eau Air Eau se crée et les turbulences arrachent les concrétions non adhérentes de la paroi de la canalisation. Les matières, ainsi mises en suspension, sont véhiculées vers l’orifice par les bulles qui se succèdent et par le courant existant dans la conduite.

Le chantier a duré 10 jours, avec un minimum d’impact sur le réseau pour les habitants.

Un projet financé à 100 % par le SYDEC

Des travaux de préparation préalables aux opérations de nettoyage ont été réalisés par l’entreprise SADE pour un montant de 22 500 euros hors taxe.

Le chantier de nettoyage du réseau d’eau, suivi par Laurence Labertit, chargée d'affaires au SYDEC, et réalisé par l’entreprise SETHA, a lui coûté près de 15 000 euros hors taxes. Il a été intégralement financé par le SYDEC.