Une borne pour toutes les communautés de communes

Une borne pour toutes les communautés de communes
Afin de répondre à l’objectif de la loi «Grenelle 2», le SYDEC va installer 89 bornes de charge pour véhicules électriques sur tout le département d'ici 2018.

Zones d’implantation des bornes

Le schéma directeur précise le déploiement de l’infrastructure de recharge sur l’ensemble du territoire landais, toutes les communautés de commune seront ainsi équipées.
Ce sont ces EPCI qui décideront, en collaboration avec les services techniques du SYDEC, de l’emplacement exact des bornes sur leur domaine public.
Au final, 59 communes landaises seront équipées d’au moins une borne d’ici 2018.

Matériel technique

Ce projet comprend deux types de matériel accessible à tous : 44 bornes rapides (environ une 1/2 heure de charge) et 45 accélérées (2 à 4 heures à prévoir). Les 134 prises mises à disposition dans les bornes (une ou deux selon le modèle) sont normées et compatibles avec tout type de véhicule électrique. L’accès au réseau se fera grâce à un badge délivré par le SYDEC.

Financement

Les investissements comprenant la fourniture, la pose, le raccordement et la création de 2 places de parking, sont subventionnés à hauteur de 85% par l’ADEME, la Région, le Département et les EPCI. Le SYDEC prend en charge la différence.
Le montant à la charge de l’EPCI est estimé à
1 000 € pour une borne accélérée et 3 500 € pour une borne rapide.

Coûts d’exploitation

Le coût prévisionnel d’exploitation, estimé à 1400 euros par an et par borne, regroupe l’abonnement électrique, la consommation, la supervision et la maintenance du matériel.
Le marché pour l’exploitation des bornes a été lancé le 1er février 2016 par le groupement d’achat Aquitain.
Son rôle ? Permettre une supervision en temps réel du fonctionnement des bornes, assurer un suivi de leur consommation et de la facturation des recharges effectuées, apporter une maintenance réactive afin de garantir une disponibilité optimale et enfin garantir l’accessibilité à tous les utilisateurs.