Un nouveau nettoyeur de panneaux photovoltaïques

Lundi 6 novembre 2017, une première démonstration du tout nouveau robot nettoyeur de panneaux solaires du SYDEC a eu lieu à l’usine de compostage «THALIE». Ce projet ingénieux encore en phase test a été développé avec le soutien du SYDEC sur l’initiative d’un de ses agents, Samuel Bo.

Un prototype ingénieux pour nettoyer les toitures recouvertes de panneaux photovoltaïques

Ce projet est né d’un constat simple : chaque année, les panneaux photovoltaïques se recouvrent de saletés, de poussières et de mousses pouvant nuire à leur performance et leur rendement. Pour conserver un fonctionnement optimal, Samuel Bo, responsable de la supervision et des automatismes au SYDEC, a imaginé et fabriqué un nouveau prototype de robot permettant de nettoyer d’importances surfaces de panneaux solaires.
Phase test de nettoyage à Thalie

La phase test a lieu ce lundi sur le parc solaire intégré au bâti de l’usine de compostage du SYDEC «THALIE» située à Campet-et-Lamolère. L’installation photovoltaïque de Thalie se compose d’une surface de panneaux de 5200 m2 pour une puissance de près de 1 méga watts. Compte tenu de l’activité sur cette usine de compostage, trois nettoyages de panneaux solaires sont nécessaires chaque année. Le robot représente la solution idéale pour contribuer à la performance de production du site, tout en réduisant les coûts de nettoyage.
Les nombreux atouts de ce robot

Ce nettoyeur de panneaux solaires, totalement autonome, n’a pas besoin d’être téléguidé à distance puisqu’il se déclenche automatiquement par temps de pluie. Ce choix s’explique par les vertus décrassantes de la pluie et pour éviter le choc thermique si le matériel est exposé au soleil. Dôté de capteurs de limites de périphérie, ce robot lave tous types de surfaces de panneaux, centimètre par centimètre, grace à des déplacements contrôlés. Le robot commence du haut vers le bas, en allant de droite à gauche (voir trajectoire en jaune ci-dessous). De petite taille, il permet d’accéder aux moindres recoins et de s’adapter aux petites et grandes toitures.
Une initiative personnelle soutenue par le SYDEC

C’est en 2015 que Samuel Bo a sollicité un entretien auprès de Laurent Civel, Directeur Général des Services du SYDEC, pour lui exposer son projet de robot nettoyeur pour panneaux photovoltaïques.
Conscients de l’ingéniosité et de la valeur ajoutée de ce projet pour le SYDEC, les élus et la Direction ont souhaité y apporter leur soutien. C’est ainsi que Samuel Bo a bénéficié d’une enveloppe de 10 000 euros pour la conception du robot, dans le cadre de la recherche et développement.