Portes-ouvertes : rendez-vous à la station d'épuration de Saint-Vincent-de-Paul et Téthieu le 6 avril 2012

Une journée portes ouvertes, organisée le vendredi 6 avril 2012 à la nouvelle station d'épuration de Saint Vincent de Paul et de Téthieu, a été un réel succès! Le public, composé de scolaires et de particuliers, a pu découvrir le fonctionnement des installations lors des visites guidées et grâce aux ateliers pédagogiques spécialement créés pour l'occasion.

Portes ouvertes de la station d'épuration de Saint Vincent de Paul et Téthieu

Pour quelles raisons la commune de Saint Vincent de Paul s’est-elle dotée d’une nouvelle station d’épuration?

L’ancienne station d’épuration ayant atteint le niveau maximum de sa capacité (3 000 EH), la construction d’une nouvelle station était devenue indispensable. Cette installation répond à l’accroissement démographique et économique du territoire mais aussi aux nombreuses obligations réglementaires visant à réduire les flux de pollution.

Quel procédé a été choisi pour traiter les eaux usées de la population de Saint Vincent de Paul et de Téthieu?

C'est le procédé par boues activées qui a été choisi pour traiter les eaux usées.Ce procédé d’épuration «naturel» consiste à développer des bactéries pour absorber et traiter la matière organique et l’azote des eaux usées. Une phase de décantation permet ensuite de récupérer cette pollution en fond de bassin (appelée communément «boues»), tandis que l’eau épurée  (restée dans la partie supérieure du bassin) est rendue au milieu naturel. Ce dernier étant particulièrement sensible au droit du rejet, un traitement physico-chimique complémentaire est intégré à cette nouvelle station d’épuration. Il a pour but de diminuer de manière conséquente les rejets de phosphore afin de préserver au maximum le milieu récepteur. L’impact des rejets de la station sur le milieu récepteur est contrôlé annuellement par des mesures de l’indice biologique de l’eau du ruisseau «La Glacière» en amont et en aval du rejet.