Organisation de trente réunions cantonales pour la reconstruction des réseaux électriques

Le SYDEC ne s’est pas contenté de faire face aux urgences et de chercher à mobiliser les moyens financiers pour la reconstruction suite aux dégâts occasionnés sur le réseau d’électricité par la tempête de janvier dernier. Il a également pris l’initiative d’organiser entre mi-mai et mi juin trente réunions pour évaluer directement les besoins auprès des élus locaux. Sur 331 invitées, 265 communes ont participé à ces réunions cantonales (soit 80 %) montrant tout l’intérêt de renforcer la participation de tous à une opération visant l’intérêt des usagers.

Les techniciens d’ERDF, que le SYDEC avait convié à ce travail, ont pu mesurer toute la pertinence des demandes formulées par des intervenants proches des réalités.
Ces réunions ont été organisées et menées dans un laps de temps très court, avec une mobilisation des agents et des élus à la hauteur des enjeux. Elles ont permis de recenser 372 kilomètres de lignes moyenne tension à enfouir, qu’il appartient à ERDF d’ajouter à son plan initial et près de 400 kilomètres de lignes basse tension à sécuriser ou réparer.

A RETENIR :

  • 30 réunions cantonales pour la reconstruction des réseaux électriques
  • 5,5 millions d’euros de travaux financés par le FACE dès 2010