Mées : La nouvelle station d’épuration inaugurée!

Confrontée à une forte sollicitation pour différents projets d’urbanisme, la commune de MEES a lancé, au cours de l'été 2001, la construction d'une nouvelle station d’épuration possédant une capacité de traitement deux fois plus importante (3 000 équivalents habitants au lieu des 1 200 actuels). La station d’épuration de MEES a été inaugurée samedi 25 février 2012 devant un parterre de personnalités, d'élus et d'entreprises.

La commune de MEES, du fait de sa situation géographique très attractive, se trouve confrontée à une forte sollicitation pour différents projets d’urbanisme.

Pour les élus de la commune, la nécessité de mettre en place des infrastructures publiques répondant à cette demande s’est imposée. La station d’épuration actuelle en est le premier exemple puisqu’elle est aujourd’hui à saturation et ne pouvait recevoir des eaux usées supplémentaires.

En 2008, les élus de Mees ont donc demandé au SYDEC, à qui la commune a transféré sa compétence assainissement collectif, de prévoir la construction d’un nouvel équipement de traitement des eaux usées qui pourra répondre à l’ensemble des projets de développement sur la commune pour les 20 années à venir.

Depuis cette date, le SYDEC a conduit toutes les études et les procédures nécessaires pour définir le projet de la nouvelle station d’épuration et obtenir l’arrêté préfectoral de déclaration de rejet correspondant (Arrêté préfectoral établi en date du 31/07/2009). Cette nouvelle station d’épuration sera positionnée en lieu et place de l’ancienne et aura une capacité de traitement de 3 000 équivalents habitants, au lieu des 1 200 actuels. Le traitement des eaux usées sera réalisé avec le procédé boues activées par aération prolongée et les eaux traitées seront rejetées dans l’Adour.

La réalisation de l’ouvrage, mis en service depuis l’été 2011, a été effectuée par la société TERNOIS basée sur Chartes et retenue après appel d’offres pour un montant des travaux de 1 194 288 € HT. Elle fut accompagnée pour la partie Génie Civil de la société CAMPISTRON de Magescq.

Pour le financement de cet investissement, le SYDEC a reçu des subventions du Conseil Général des Landes à hauteur de 342 000 €HT ainsi que de l’Agence de l’Eau Adour Garonne à hauteur de 131 587 €HT.

Il est à noter que cette opération est réalisée sans augmentation du prix de l’assainissement. Bien au contraire depuis 2007, le prix de l’eau assainie dans la commune de MEES (hors redevances de l’Agence de l’eau) a, pour une consommation moyenne annuelle de 120 m3, baissé de 15%.Cette minoration a été rendue possible par les principes qui dictent les actions du SYDEC, à savoir :

  • la volonté de maintenir les décisions en matière d’investissements et de tarifs au plus près des territoires,
  • une gestion en régie directe des services basée sur la mutualisation des moyens.

Téléchargez la plaquette d'information :

DEPLIANT Inauguration step MEES 2012.pdf 3,79 MB