Intégration d’un système de Management de la santé et de la sécurité au travail

Intégration d’un système de Management de la santé et de la sécurité au travail
Toutes les activités du SYDEC étant certifiées ISO 9 001 depuis fin 2012, le SYDEC conduit dorénavant une démarche santé & sécurité au travail.

L’objectif reste la certification OHSAS 18 001.

La santé et la sécurité au travail restent une préoccupation majeure du SYDEC, car au-delà des impératifs humains et sociaux, ces sujets constituent des enjeux économiques et juridiques importants.
Le déploiement de cette démarche Santé et Sécurité est complètement intégré dans la démarche qualité, l’objectif étant d’avoir un unique système qualité & sécurité. Pour ce faire, le syndicat est accompagné de 2 consultants extérieurs.

La mise en place d’un système de gestion de la santé, sécurité au travail peut contribuer de manière efficace à réduire les accidents de travail, à anticiper les risques, à développer chez les agents une culture sécurité et accroître la productivité de la structure.

En vue d’une meilleure appropriation du processus par le personnel, des groupes de travail sur différents thèmes tels que travailleurs isolés, situations d’urgence, équipements de protection individuelle, rangement, véhicules, mise en conformités d’ouvrages, signalétique sur les sites, document unique, ont été constitués. Les premières réunions se sont déroulées en septembre et connaissent un réel succès.

De nouveaux assistants de prévention (dénommés auparavant ACMO) seront prochainement désignés sur chacun de nos centres (Capbreton, Larrouquère, Roquefort, Tartas, Thalie). Ces assistants de prévention seront chargés de participer à la mise en oeuvre de la politique santé et sécurité au travail et participeront à l’élaboration du Document Unique.

Par ailleurs, de nouveaux auditeurs internes viennent d’être formés et plusieurs audits internes seront réalisés sur les mois d’octobre et novembre. Les audits croisés avec la Régie des Eaux de Grenoble se poursuivent cette année (20-22 novembre) sur le thème du service à l’usager (accueil, relève, facturation/recouvrement).

Rappelons que le prochain audit de certification (suivi N+2) aura lieu du 17 au 18 décembre 2013. Il permettra de définir si le système s’est amélioré, et dans quelle mesure, par rapport à l’année 2012.