Géoréférencement : un chantier test réalisé sur la commune de Taller

Le chantier sur la station d’eau potable de la commune de Taller a servi de test pour la mise en œuvre d’une nouvelle technologie visant à localiser très précisément la canalisation une fois la tranchée rebouchée. Tour d'horizon...

Le SYDEC a récemment engagé un programme de travaux sur la station d’eau potable de la commune de TALLER. En effet, les analyses réalisées par le Laboratoire Départemental et l’ARS avaient fait état d’une teneur en fer totale supérieure à la référence, d'où certains désagréments occasionnés chez les usagers (taches sur le linge, rouille). Pour remédier à ce problème, une interconnexion avec la ressource en eau de la commune voisine, Herm, a été effectuée. Ce chantier, réalisé par les équipes du SYDEC, a servi de test pour la mise en œuvre d’une nouvelle technologie visant à localiser très précisément la canalisation une fois la tranchée rebouchée.

La commune était jusque-là alimentée en eau potable par un forage situé au centre bourg du village. L’eau pompée, stockée dans une bâche de 120 m3, était ensuite refoulée dans le réseau de distribution par trois pompes de surpression qui fonctionnaient en alternance. Or les analyses réalisées par le Laboratoire Départemental et l’ARS avaient fait état d’une teneur en fer totale supérieure à la référence. Cela signifie que l’eau telle quelle, bien que conforme aux limites de qualité pour la consommation humaine, pouvait occasionner certains désagréments chez les usagers (taches sur le linge, traces de rouille…).

Pour remédier à ce problème, la solution envisagée a été l’interconnexion avec la ressource en eau de la commune voisine: HERM, sur laquelle le SYDEC exerce également la compétence eau potable. Cette interconnexion a nécessité la pose de 7 km de conduite entre le château de Herm et la station d’eau potable de Taller sous accotement de la route départementale n°140. Quatre communes sont désormais traversées : Castets, Gourbera, Herm et Taller.

Ce chantier, réalisé par les équipes du SYDEC, a servi de test pour la mise en œuvre d’une nouvelle technologie visant à localiser très précisément la canalisation une fois la tranchée rebouchée.

Il s’agit du système ELIOT®, développé par la société RYB, qui permet de répondre parfaitement aux enjeux de la nouvelle législation en vigueur concernant les travaux réalisés à proximité de réseaux. 

Le SYDEC souhaitait engager un programme de travaux sur la station d’eau potable de la commune de TALLER afin de remédier au problème de fer dans l’eau distribuée.

La commune était jusque-là alimentée en eau potable par un forage situé au centre bourg du village. L’eau pompée, stockée dans une bâche de 120 m3, était ensuite refoulée dans le réseau de distribution par trois pompes de surpression qui fonctionnaient en alternance. Or les analyses réalisées par le Laboratoire Départemental et l’ARS avaient fait état d’une teneur en fer totale supérieure à la référence. Cela signifie que l’eau telle quelle, bien que conforme aux limites de qualité pour la consommation humaine, pouvait occasionner certains désagréments chez les usagers (taches sur le linge, traces de rouille…).

Pour remédier à ce problème, la solution envisagée a été l’interconnexion avec la ressource en eau de la commune voisine: HERM, sur laquelle le SYDEC exerce également la compétence eau potable. Cette interconnexion a nécessité la pose de 7 km de conduite entre le château de Herm et la station d’eau potable de Taller sous accotement de la route départementale n°140. Quatre communes sont désormais traversées : Castets, Gourbera, Herm et Taller.

Ce chantier, réalisé par les équipes du SYDEC, a servi de test pour la mise en œuvre d’une nouvelle technologie visant à localiser très précisément la canalisation une fois la tranchée rebouchée.Il s’agit du système ELIOT®, développé par la société RYB, qui permet de répondre parfaitement aux enjeux de la nouvelle législation en vigueur concernant les travaux réalisés à proximité de réseaux.